Edouard de Pomiane, le tout premier « foodie » – Go-Buzz

Edouard de Pomiane, le tout premier « foodie »

« La Cuisine en 10 minutes », « Bien manger pour bien vivre », « 365 Plats pour 365 jours »… Non, ces titres ne sortent pas du catalogue 2020 d’une maison d’édition spécialisée dans la food. Ils ont été publiés voilà cent ans et sont signés par Edouard de Pomiane (1875-1964). Ce chercheur à l’Institut Pasteur a été une grande figure, aujourd’hui un peu oubliée, de la gastronomie pendant l’entre-deux-guerres. Auteur de très nombreux livres de recettes, il a aussi été journaliste culinaire (et même présentateur de la toute première émission gastronomique à la radio), professeur de cuisine, essayiste…

Cuisine familiale, fait social

On pourrait presque le considérer comme l’ancêtre des « blogueurs food », puisque c’est lui qui a commencé à rédiger des recettes à la première personne et à s’adresser directement à ses lecteurs, sur un ton personnel. Des codes encore en vigueur de nos jours chez les « foodies », ces passionnés de cuisine délivrant leurs trucs et astuces sur Instagram.

Éditeur : Albin Michel. Date d'édition : 1948

Éditeur : Albin Michel. Date d’édition : 1948

Mais, surtout, Edouard de Pomiane a été l’un des premiers à considérer la cuisine familiale comme un véritable fait social – et pas seulement comme le moyen de satisfaire le besoin primaire de se nourrir. Convaincu que « nous sommes ce que nous mangeons », il a très tôt cherché à analyser ce que les habitudes culinaires de chacun révèlent de son histoire, de son passé, de son lien aux autres. Ce faisant, il a posé les bases d’une sociologie de l’alimentation et

Pour lire les 89 % restants,
testez l’offre à 1€ sans engagement.




Nouvelobs