Par quoi remplacer ces produits du quotidien sans sortir de chez soi ? – Go-Buzz

Par quoi remplacer ces produits du quotidien sans sortir de chez soi ?


Bien que l’on soit loin d’une quelconque pénurie en magasins, certains rayons sont dévalisés. Mais ce n’est pas une raison pour paniquer. Découvrez par quoi substituer 10 produits de la vie courante par d’autres, tout en respectant l’environnement.

Il suffit parfois d’un petit coup de pouce pour changer les habitudes de toute la maisonnée. Éponge, film alimentaire, essuie-tout, lessive, bouteille en plastique, coton démaquillant et même papier toilette… Rien n’est irremplaçable. Et on vous en fait la preuve par dix, pour une maison plus écolo le temps du confinement et après !

Choisir des emballages réutilisables pour en finir avec le film alimentaire 

Sous couvert d’être pratique (et encore, ça se discute) le film alimentaire, qu’il soit en aluminium ou en plastique, présente de sacrés défauts. Si le premier est réputé cancérigène, le second n’est pas très écolo friendly, alors non, le film alimentaire n’a plus sa place dans notre cuisine. Et si on le remplaçait par un emballage plus durable et flexible à souhait ? J’ai nommé les feuilles en coton bio enduites de cire d’abeille. Réutilisables plus d’une centaine de fois, elles sont LA solution pour conserver les aliments au quotidien et faire du bien à notre chère planète. 

Dire adieu aux éponges jetables avec le tawashi 

Comme son nom l’indique très bien, cette alternative aux éponges synthétiques nous vient tout droit du Japon. Fabriquée à partir de bouts de tissus récupérés ça et là, l’éponge tawashi risque bien de devenir votre meilleure amie. Et voici comment réaliser cette éponge zéro déchet >> 

Troquer l’essuie-tout pour des torchons 

Faire du neuf avec du vieux c’est que je vous propose pour arrêter d’utiliser des feuilles d’essuie-tout pour un oui ou pour un non, ou au moins diminuer votre consommation. Un T-shirt qui a fait son temps, un drap dont vous ne vous servez pas ou plus, une serviette délavée… Autant de matières premières qui peuvent, une fois découpées, faire office d’essuie-tout récup’. Et sachez que les serviettes de table en tissu font aussi très bien l’affaire. 

Oublier le papier toilette au profit de la douchette

Si cette pratique est tout à fait naturelle pour nos amis japonais, adeptes des WC lavants, faire confiance à l’eau claire pour essuyer notre derrière l’est un peu moins pour nous, Français habitués au papier toilette. C’est pourquoi il faut y aller par étape, en commençant doucement mais sûrement avec des lingettes lavables pour la petite commission et une bonne douche(tte) après la grosse. 

Remplacer la bouteille en plastique par une gourde

Depuis le 1er janvier 2020, certains objets en plastique à usage unique – dont les bouteilles jetables – si compliqués à recycler, sont prohibés. Alors si vous n’avez pas encore sauté le pas, on vous recommande chaudement d’investir dans une gourde. Il en existe pour tous les goûts, hautes en couleur, à motifs et de toutes les tailles, autant de belles façons de bannir les bouteilles jetables de notre vie !

Laver son linge sans lessive mais avec des noix de lavage 

Écologiques, ces drôles de noix poussent sur un arbre de l’Himalaya, le Sapindus Mokorossi. Grâce à leur coquille, qui contient un savon 100% naturel, la saponine, elles sont idéales pour le nettoyage du linge sale. Réutilisables, les noix de lavage assurent jusqu’à trois machines à 30°C et deux à 40°C. 

Ne plus acheter de liquide vaisselle et le faire soi-même

Hypoallergénique et biodégradable, le savon de Marseille a tout pour plaire quand il s’agit de briquer la maisonnée. Et au moment de faire la vaisselle, il remplace aisément votre liquide habituel. Comment faire son liquide vaisselle maison ? Faites chauffer une casserole d’eau à feu doux, ajoutez-y 300 g de savon de Marseille en copeaux, une cuillère à soupe de vinaigre blanc, du jus de citron pressé et quelques gouttes d’huiles essentielles pour parfumer le tout. Laissez refroidir et versez dans un contenant et voilà, le tour est joué !

Délaisser les engrais chimiques en faveur du marc de café 

Souvent jeté (à tort !), le marc de café représente pourtant une véritable mine d’or pour l’entretien de la maison. Dégraissant et désodorisant, c’est aussi un excellent fertilisant naturel, une fois mélangé au terreau. Notre conseil ? L’utiliser avec des plantes qui apprécient un sol acide : rosiers, azalées, hortensias…

Préférer des disques lavables aux cotons démaquillants 

Il n’y avait plus de coton dans les rayons de votre magasin de quartier ? Pas de souci, au contraire, c’est même l’occasion rêvée de tester les disques démaquillants lavables. En bambou, eucalyptus, chanvre ou coton bio, il y a de quoi faire. Et à ce qu’il paraît les essayer, c’est les adopter ! 

S’initier à l’art du furoshiki pour ses emballages cadeaux 

Si votre anniversaire ou celui de l’un de vos proches tombe pendant le confinement et que vous n’avez pas de papier cadeau pour emballer les présents, faites connaissance avec le furoshiki. Au Japon, cette technique de pliage et de nouage permet d’emmailloter avec style toute sorte de cadeaux. Sans plus attendre, voici un tuto pour vous apprendre à maîtriser le furoshiki.


Read more