des précautions dans le doute d’une transmission – Go-Buzz

des précautions dans le doute d’une transmission


Chien, chat… Les animaux de compagnie peuvent-ils transmettre le coronavirus ? Peuvent-ils être contaminés par l’homme et porteurs ? Ces risques ne pouvant être écartés selon l’Académie nationale de médecine. Voici ses recommandations.

C’est la crainte de beaucoup de propriétaires d’animaux de compagnie. Mon chien peut-il attraper le coronavirus ? Peut-il être porteur et me le transmettre ? A ce jour, il n’y a pas de démonstration scientifique sur le risque de contamination de l’Homme par le coronavirus à partir des animaux domestiques, ni sur le risque de contamination avec réplication et forte excrétion virale d’un animal domestique à partir d’un malade ayant le Covid-19, rappelle l’Académie nationale de médecine dans un communiqué du 24 mars 2020. « Mais ces risques ne peuvent être écartés » estime-t-elle.

Pourquoi il peut y avoir un risque de transmission ?

  • Parce que le virus responsable du Covid-19 est proche du SARS-CoV qui avait été responsable de l’épidémie de Sras en 2003. Le Sars-CoV a pu être isolé chez plusieurs espèces animales dont le chien viverrin, les chats ou infecter expérimentalement des furets et des rongeurs (cobayes et hamsters), généralement sans signes cliniques.
  • Parce que deux chiens ont été testés positifs au coronavirus à Hong Kong fin février alors que leurs propriétaires avaient le Covid-19. Le premier chien placé en quarantaine pendant 14 jours et testé à six reprises avait un taux faible de virus dans les voies respiratoires et a montré une infection transitoire. Le deuxième chien testé positif le 18 mars est sous quarantaine et surveillance. Les deux chiens n’ont jamais présenté de signes cliniques. 

« Une personne contaminée par le Covid 19 peut le transmettre aux chiens »

Pour les scientifiques de l’Académie de médecine « ces données suggèrent que le Covid-19 peut se transmettre aux chiens à partir du propriétaire contaminé » mais « rien n’indique que les chiens peuvent à leur tour contaminer des personnes non infectées ou d’autres animaux rencontrés ».

Dans le doute, les précautions à prendre :

  • Se laver fréquemment les mains lorsque l’on s’occupe de l’animal (litière, promenade, alimentation, etc.), surtout s’il a été caressé,
  • Ne pas le laisser lécher le visage ;
  • Séparer le propriétaire ayant le Covid-19 de son animal de compagnie pendant la période où le malade peut être excréteur du virus.
  • Autant que possible, il faudrait instaurer une quarantaine permettant de limiter tout contact rapproché de l’animal avec les autres membres de la famille (présence de l’animal dans la chambre, par exemple).

Dans un foyer où une personne malade a le Covid-19, le risque pour les personnes vivant sous le même toit est bien plus lié aux contacts avec ce malade qu’avec l’animal de compagnie.

En période de confinement, l’animal de compagnie est bien plus un ami qu’un danger.

Source : Animaux de compagnie et Covid-19 Communiqué de l’Académie nationale de médecine 24 Mars 2020.


Read more